A ma grande surprise, j'ai dévoré ce livre, comme rarement d'autres avant celui-là. Les chapitres se sont simplement enchaînés ! Peut-être parce que l'auteur a choisi d'abandonner l'idée d'un roman 'classique', au profit de petites nouvelles de quelques pages ? Ainsi, c'est garanti, la dynamique reste toujours très bonne.

Le ton de ces nouvelles ressemble à ce que je connais de l'auteur : souvent quelques traits d'humour très fin, les mots sont choisis comme un archer qui, pour atteindre sa cible, sélectionnerait la meilleure flèche de son carquois. Sans nul doute, Duja est un érudit qui maîtrise la langue et ses classiques. Sa culture générale (vaste) se perçoit facilement au fil des pages. Parfois, c'est tourmenté, un peu sombre. Quelques nouvelles de cette auto-fiction sont toutefois bien glauques et il appartient à chacun de faire la part entre réalité et imaginaire. Ou non.

Le livre parle de voyages en train (lui même ne conduit pas), de rock, de noces arrosées de tout, de lendemain de veille... et Duja s'essaie également -avec succès- à l'écriture de dialogues et à tant d'autres exercices rédactionnels. Cherche-t-il sa voie pour un deuxième livre ?

Commentaires, dans "La Peau d'Anne"

Duj', si tu lis ces lignes, ne change rien. J'ai adoré et je te le dirai lors de notre prochaine rencontre. Félicitations sincères, mec !

J'ai apprécié le chapitre Orgy de Neuchâtel (avec Trolley, Murgeat et Morue :-) ). J'étais présent et je ne me souviens plus exactement de l'appréciation que j'avais donné à la prestation de BMX. Probablement une excellente note, avec un grand sourire, pour une belle soirée, ... avant d'aller chercher ma voiture à la fourrière, chez les flics. Un des avantages des voyages en train réside notamment dans le parking, souvent bien mieux organisé.

Le titre est parfaitement choisi, fait également écho à tes origines, expliqué dans un dernier chapitre magnifique, qui termine parfaitement un livre au style unique. Ton talent d'écrivain est évident ! L'essai est transformé, on attend la suite avec impatience !

panneau_ecorcheresses.jpg

Quelques liens :