Texte de l'AFP :

Accident de canyoning en Haute-Savoie : deux morts, un blessé grave

CLUSES (AFP) Un adolescent de 12 ans et un moniteur sont morts noyés et une accompagnatrice a été grièvement blessée dans un accident relativement rare de canyoning, le premier de la saison, dimanche matin, près de Cluses, en Haute-Savoie. Le drame s'est produit vers 10H15 au canyon Balmes, au ruisseau des Rots, sur la commune de Maglan. Le groupe de sept enfants d'une douzaine d'années, membres d'un centre de vacances de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), s'apprêtait à partir en expédition canyoning, assisté d'un moniteur diplômé et d'une accompagnatrice.

Le jeune Elias, qui s'était mis à l'eau le premier alors que les autres étaient encore sur la rive, "a passé le premier toboggan et a été aussitôt emportée par les flots", a expliqué le capitaine Alain Maury, du centre opérationnel de gendarmerie de Haute-Savoie.

Le moniteur, 39 ans, s'est immédiatement jeté à l'eau pour tenter de le rattraper et a été, lui aussi, emporté par le courant, a indiqué l'officier. L'accompagnatrice de la colonie, âgée de 24 ans, a alors demandé aux enfants restés à terre d'alerter les secours avec son téléphone portable, avant de plonger à son tour sans toutefois parvenir à atteindre les deux victimes. Huit plongeurs de la gendarmerie et des pompiers ont été dépêchés sur place. La jeune femme a été rejointe au bord de l'eau par les pompiers et a été hospitalisée "dans un état grave" au service réanimation de l'hôpital d'Annecy, a déclaré à l'AFP le sous-préfet de Thonon, Jean-Yves Moracchini, joint par téléphone. "Le pronostic vital est réservé", a-t-il souligné.

Les corps des deux autres victimes ont été retrouvés deux heures plus tard, "coincés sous des rochers, sous l'eau", a ajouté M. Moracchini. Il s'agit de Yannick Chassaing, moniteur diplômé de canyoning. Il "était reconnu depuis 14 ans. Il avait tous les diplômes requis", a dit à l'AFP le maire de Choisy-le-Roi, Daniel Davisse, joint par téléphone en Haute-Savoie où il s'est rendu.

L'identité de l'adolescent, originaire d'Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) n'a pas été divulguée. Il était le cousin d'un enfant de Choisy participant au séjour, selon le maire. Le canyoning -ou descente en eau vive- se pratique dans les torrents et rivières de montagne avec un équipement adéquat (combinaison hypothermique, casque et diverses protections). Selon M. Moracchini, le circuit où s'est produit le drame était "un parcours d'initiation relativement facile". Toutefois, selon les gendarmes, "il a beaucoup plu ces derniers jours et il devait y avoir beaucoup de courant". "Le premier moniteur a dû se rendre compte qu'il y avait matière à s'inquiéter et c'est pour cela qu'il a plongé", selon eux.

"Ils se sont fait surprendre par le courant, puisque le moniteur lui-même a été emporté", a renchéri M. Moracchini. Une cellule psychologique a été mise en place pour assister les enfants. L'enquête a été confiée à la gendarmerie de Bonneville et à la brigade de gendarmerie de Cluses.

Quelques liens: