Les sapins de Noël à l'école deviendraient-ils politiquement incorrects ? Quelques parents musulmans de Suisse ont refusé que les instituteurs évoquent la tradition de Noël en classe par des crèches ou autres guirlandes. À Zurich, les enseignants ont eux-mêmes banni les signes de Noël pour ne pas heurter les communautés religieuses non chrétiennes.

Voici quelques questions intéressantes posées sur la RSR:

  • Ne sommes-nous pas en train de nous sur-adapter au nom de la tolérance?
  • Le sapin n'est-il pas séparé de la scène de Noël?
  • Noël est fêté dans tous les pays de notre Europe Judéo-chrétienne, depuis le nord de la Norvège, jusqu'en Sicile! Pourquoi en serait-il autrement en Suisse?
  • Nous sommes devenus des champions de la culpabilisation, à tel point que nous n'osons plus affirmer un certain nombre de nos valeurs, très importantes.
  • Noël met en avant LA figure de l'enfant universel, et la mère, qui donne la vie. Est-ce que cela ne dépasse-t-il pas le cadre simplement chrétien?

Voici encore une réflexion ironique d'une personne, lors du "Radio Public" :

Qu'est-ce que ça doit être pénible de faire ses courses, pour les familles musulmanes, alors les signes de Noël nous envahissent dès le mois d'octobre: sapins, nombreux pères Noël, crèches, etc.

Pour terminer, voici quelques extraits sonores, dont une belle envolée d'Oskar Freysinger (Annexes)!

Quelques Liens: