Chaque hiver, dès les premiers jours de novembre à début février, un sommet empêche le soleil d'atteindre le village et contraint pendant 80 jours les habitants à l'ombre et au froid.

Un miroir de huit mètres sur cinq, installé sur le flanc de l'une des montagnes surplombant le hameau de 185 habitants, est piloté par ordinateur pour suivre le soleil dans sa course et réfléchir ses rayons sur la place du village.

Lors de sa mise en route dimanche, le miroir pesant plus d'une tonne et découpé en 14 panneaux mobiles, a reflété avec succès ses premiers rais de lumière sur Viganella, ont rapporté les médias italiens.

"J'attendais ce moment depuis sept ans, lorsqu'avec un ami architecte j'ai commencé à réfléchir sur un moyen de régler le problème du manque de soleil en hiver. Cela n'a pas été facile, nous avons dû chercher les matériaux adaptés, se renseigner sur la technologie, et surtout trouver de l'argent", a commenté le maire Pierfranco Midali, cité par l'agence Ansa.

Le coût de l'opération s'est élevé à 99.900 euros, précise sur son site internet la municipalité, qui indique avoir fait beaucoup d'envieux dans les villages de montagne d'Italie et de Suisse, dont Viganella est toute proche.

Sources: AFP

Dingue, non?! Et si ... à l'inverse, on utilisait des mirroirs pour dévier les rayons du soleil, pour protéger nos glaciers? ;-)

Quelques liens: