AUTOROUTE BLOQUÉE, et l'égalité de traitement? A propos de l'article intitulé «Un camion et une voiture se touchent et bloquent l'A 1 durant deux heures» (24 heures du 10 novembre 2006):

Juin 2005: une panne générale bloque le trafic CFF dans toute la Suisse. Des milliers de passagers sont touchés et retardés. La direction fait un geste commercial envers les plus lésés, se confond en excuses et promet de tout mettre en œuvre pour que l'événement ne se reproduise pas.

Le 9 novembre, un automobiliste qui vraisemblablement avait un peu oublié les règles élémentaires de bonne conduite et mériterait un contrôle de sa capacité à se trouver derrière un volant, a provoqué un accident et bloqué la circulation sur l'A1 pendant près de deux heures. Est-ce que la gendarmerie pourrait communiquer les coordonnées de cette personne pour qu'on puisse lui réclamer quelques comptes comme beaucoup (y compris des élus) l'ont fait auprès des CFF en 2005?

Blaise Cordey, Curtilles

Pas mal, Monsieur Cordey... bien vu. Quand on est dans le bouchon et que la tension monte, on aimerait bien demander une compensation, surtout quand on voit comment certains se comportent sur la route et le nombre de fautes commises!

Ceci dit, je touche du bois... on est jamais à l'abri d'un accident... .