Durant la 2ème guerre mondiale, Georges Charpak est interné au camp de Dachau, jusqu'au moment de la libération du camp, en 1945. Puis il devient docteur en physique nucléaire (1948), travaille pour le CNRS, puis pour le CERN. En 1992, il reçoit le prix nobel de physique.

En 1996, il prend la tête d'un mouvement de rénovation de l'enseignement des sciences à l'école primaire. Son but: mettre en place une nouvelle façon d'apprendre les sciences, plus intéressante et ludique.

Le nom de la méthode: "La main à la pâte" qui reflète bien l'idée du Monsieur.

En annexe. voici quelques extraits choisis de l'émission.

Quelques liens: