Voici tout d'abord un extrait de l'émission radio "La Planète Bleue", au sujet de la mer d'Aral. Inquiétant.

Pour ceux qui n'ont pas le son (en résumé):
En 30 ans, le niveau de la mer a donc baissé de plus de 40 m., faisant place à un désert (voir image) car le fleuve qui alimentait la mer a été détourné pour les besoins de l'agriculture soviétique, dans les années 60. Le sel, emporté par le vent, se répand dans les steppes, ce qui cause également des dégâts (brûle la végétation, accélère la fonte de glacier).

L'asséchement de la mer a fait apparaître une île, jusque là secrète, à plus de 100 km de la côte la plus proche, quit abritait un complexe militaire et scientifique ultra-secret, chargé de développer des armes effroyables pour le compte de l'armée rouge.

Le 11 avril 1992, la base a été abandonnée, et le contenu des armes biologiques développées a été enterré, "à la va-vite".
C'est donc 200 tonnes d'armes biologiques qui sont enfouies dans le sol d'une île à priori inaccessible. Mais avec l'asséchement de la mer, cette situation évolue et les animaux ont bientôt accès aux stocks d'Anthrax enterrés dans le sol de l'île.

Ils pourraient donc atteindre la zone dangereuse, et répandre ces souches de virus.

Autrement dit, nous sommes à l'aube d'une éventuelle épidémie de la maladie du charbon, qui a déjà fait tant de bruit. Souvenez-vous du scandale des enveloppes d'Anthrax envoyées à la maison blanche, peu après le 11 septembre 2001...

Quelques liens: