En effet, certaines écoles suisse-alémaniques ont tenté un retour en arrière, pour lutter contre les différences sociales, le racket et l'escalade des marques sur les bancs d'école. Après être resté longtemps silencieux, en écoutant les politiciens... le chroniqueur du jour sort de ses gonds, et se lance dans une tirade qui m'a bien fait rire!

Chroniqueur du jour: Pierre Keller, émoustillé directeur de l'ECAL, et dynamiseur d'émission!

Bravo Monsieur Keller! Quelle verve, quelle énergie! Ca pète, ça vole, ça gifle... continuez! On a envie de laisser quelques commentaires à cet article, en disant "YESSSSSS!"

Qui dit "Yessssss"?

Liens: