Ce dernier se plaît à relever qu'il y'a 30 morsures de chien par jour en Suisse et que rares sont celles faites par les chiens de combats. Qui peut donc être sensible à ce discours manipulateur?

Bon sang! On se fout bien des morsures de chien! Ce qu'il faudrait dénombrer, ce sont plutôt les morsures qui entraînent de la chirurgie esthétique, telles que les opérations dont le petit genevois, de 17 mois, a dû subir. Et on ne sait pas encore si la greffe tiendra.

Bref, est-ce qu'un journaliste pourrait poser la question suivante, au président de Molo's: quelles sont les races qui infligent des morsures qui tuent?

Pire que tout, j'entendais à la radio... que le chien se trouve toujours au chenil cantonal, en attente d'une décision. Mais... pour qui donc la décision n'est pas claire? Ce chien doit mourir, et sans attendre. Qui m'opposera un contre argument?

Voici encore quelques extraits parus dans les journeaux:

Grièvement mordu à la tête et au visage il a été emmené par une ambulance à la pédiatrie. Le chien a immédiatement séquestré et amené à la fourrière cantonale.

La victime a cependant été défigurée et devra subir plusieurs interventions chirurgicales.

Le pitbull qui a défiguré mercredi un garçonnet d'un an et demi dans un parc de Genève avait suivi des cours de dressage et n'était pas non plus connu de l'Office vétérinaire cantonal (OVC) pour un comportement agressif.

Personellement, c'est cette dernière citation qui m'effraie le plus. D'accord, le maître y est sans doute pour beaucoup... mais....

Combien de propriétaires de chiens diront: Il est gentil, n'ayez pas peur... il ne mord pas...

Le pitt-bull de Genève non plus, il n'avait jamais mordu!

En annexe, voici un témoignage d'une maman, dont la petite fille s'est faite mordre par un chien.

Liens:

PS: Oui... vous l'aurez deviné, j'ai peur des chiens.

Quel est votre avis sur la question?