Le matin, en voiture, j'écoute souvent "La Première". Ce matin, je suivais attentivement "Le Grand Huit", une partie du Journal du matin.

Cette émission se déroule à la façon d'une table ouverte, entre journalistes et diverses autres personnes plus ou moins connues. L'une d'entre elles joue le rôle de chroniqueur. Ce matin, c'est à Philippe Mottaz de s'y coller. Oui, l'ancien directeur de l'information à la TSR. Personne respectable et réfléchie s'il en est.

Le thème de base est "Violence, ados et blogs", avec une thématique qui tourne autour de la prévention de la violence chez les jeunes. Vous pensiez être sorti de la polémique Zidane/FIFA 2006? Que nenni.

Philippe Mottaz, le chroniqueur donc, prend la parole et évoque un parallèle entre le geste de Zidane et les tristes événements du Proche-Orient. Ecoutez-donc cet extrait de l'émission:

 

J'ai trouvé particulièrement intéressant, la façon d'utiliser le geste de Zidane et le conflit au Liban pour bien mettre en relief le fait que la violence ne résoud rien du tout. Il condamne le geste de Zidane, et montre que lorsque la réaction est disproportionnée, on arrive facilement à une escalade de la violence.

Bravo Philippe Mottaz!

Qu'en pensez-vous?