Sébastien Pittet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Technology enthusiast, Casual developer, ICT Professional working at Swisscom

Spéléologue, membre du Spéléo-Secours Suisse.

lundi, 6 janvier 2020

Foundations of Data Science

EPFL Extension School Logo, janv. 2020

After a couple of months of learning at EPFL Extension School, I finally got the diploma !

And I strongly recomment the Extension School : this was a great experience and I was nicely surprised by the quality of this course.

Each chapter contains a part of theory, followed by small exercices. At the end of the training, there is a big practical part, with projects to deliver.

The team of professors are available for discussions and more explanations. Very cool !

Thanks Swisscom for having paid this training !

Some Links

Content of the course

  1. Introduction
  2. Tables of data
  3. First steps with R
  4. Introduction to Datawrangling
  5. Literate programming
  6. Advanced Datawrangling
  7. Databases
  8. More Datawrangling
  9. Nested data and APIs
  10. HTML and Scraping
  11. Visualisation
  12. Analysis
  13. Machine Learning
  14. Media Data
  15. Data privacy and security
  16. Data and society
  17. Projects (6 R Notebooks to be created)

 

mardi, 17 décembre 2019

Gloria in Excelsis Deo

Billet assez proche d'un post de 2007... où je proposais une carte de Voeu.

Cette fois, c'est un jeu de mot sur l'hymne angélique.

Gloria in Excel Sheets Deo

Gloria in Excel Sheets Deo

 

Au sujet de ce chanthttps://fr.wikipedia.org/wiki/Gloire_%C3%A0_Dieu

lundi, 16 décembre 2019

Joli retour sur une présentation 2019

Cet article est en lien avec un précédent billet, voir ici 

vendredi, 6 décembre 2019

hum...

jeudi, 31 octobre 2019

Endurance, by MXD

31 octobre 2019 : sortie du nouvel album de MXD.

Quelques commentaires, à chaud :

Ce nouvel album est très 'équilibré', avec un peu de tout. Pas mainstream du tout, mais on en trouve pour tous les goûts. De ce point de vue, l'article de PureGrainAudio formule très bien les chose : les inspirations Black Metal sont avantageusement compensées par une-deux balade(s) electro.

De mon point de vue, ERASER est une véritable bombe radiophonique, proposée avec un clip. Contracultura est un mélange réussi, entre un excellent morceau Rap Metal et une chronique de Kluk ;-). Sans blaguer davantage, ce morceau nous offre des langues inhabituelles pour MXD : espagnol et ... français ! Sauf erreur, le deuxième morceau en français, après "Le Pire" (Musicogenic).

A propos de Nowhere Forever : il s'agit d'un double morceau, avec une cassure, Nowhere, autour de 02:15. Très efficace, un flagship.

Et pour terminer, on est face à un gros hommage à Monsieur Bashung, qui m'a honnêtement beaucoup surpris (en bien!).

Simplement magnifique, notamment les parties avec "les 3 voix" (Double-Duj' + la voie féminine de Mélodie Pastor). C'était un pari très osé, mais remporté haut-la-main, avec une sincérité et un respect évident, sans défaut. A noter que dans l'album précédent, MXD nous avait déjà habitué à ce genre de référence, avec une reprise de The Prodigy, bien réalisée également et ... bien cachée.

 

- page 1 de 18